Km 4600 : Merry Beach

Publié le par AR & EG

C'est donc apres 4600 km que nous avons decourvert notre premier camping a kangourou.
Apres une longue journee passee sur la route pour tenter de combler notre retard, nous sommes alles a la recherche d'un Spot a Kangaroos Sauvages. Initialement, nous devions aller a Pebbly Beach - site signale comme tel par le Lonely Planet. Mais, une petite erreur d'aiguillage nous a ammene, avec plaisir, au camping de Merry Beach.
Deja sur la route dans l'arriere cour de la station service, les choses se presentaient plutot pas mal...

Nous voila donc devant la famille Kangaroos du coin : Papa, maman et, regardez bien, le petiot.


Notre enthousiasme a pourtant ete vite calme, lorsque nous voyant trainer derriere sa maison, une habitante nous a signale que ce n'etait pas tres raisonnable de rester dans ce coin en fin de journee. En effet, il semble que ce soit a ce moment que des serpents - semble t-il noirs - rentre de la foret pour se reposer dans l'herbe a Kangaroos. Nous avons donc opte pour un repli strategique, voire salvataire. Difficile a expliquer a nos chers enfants.

Mais quelques minutes plus tard, nous passions une foret quand tout a coup....un camping a Kangourous. Autant vous dire que c'etait l'excitation dans la voiture. Les enfants nous ont meme calme.


En fin de journee, les Kangaroos sortent de la foret pour venir manger l'herbe du camping. Pas farouches, ils se laissent approcher assez facilement (cf. photos). La encore, une bonne ame nous a signale que les Kangaroos peuvent griffer et qu'il faut faire attention. ok....ok....mais bon, on ne fait pas 17 000km pour acheter des cartes postales !


Erwan s'est meme paye le luxe de caresser un bebe dans le ventre de sa mere. Cette derniere est d'ailleurs restee impassible, broutant son herbe. No problem ce coup ci.





Notez le beau jeu de jambes du Kangourou. Meme apres plus d'un mois et des dizaines de betes vues, nous restons en admiration devant la beaute de la course du Kangourou.

(bon ok, on est peut un peu atteind)

Publié dans On the Oz road

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article