Le vin Down Under

Publié le par AR & EG

NDLR : Cet article déjà publié début septembre a été traduit et revisité.


Vous trouverez ici quelques informations alléchantes - plus peut-être un peu de propagande - que nous nous attacherons à rigoureusement vérifier "Verre à la main".

Toute la famille sera bien évidemment mise à contribution - à commencer par les enfants.


D’après des articles de l’office du Tourisme Australien

 

L’Australie se classe dixième mondial parmi les pays producteurs de vin, et les grands vins australiens comptent parmi les meilleurs du monde ; un fait qui se confirme régulièrement aux salons vinicoles internationaux. Il n’y a pas de meilleure occasion pour goûter ces vins qu’un voyage de découverte dans les divers vignobles d’Australie. 

 

Les perles de l'Australie

Depuis les 10 dernières années, les vins australiens ont acquis leurs lettres de noblesse sur la scène internationale. Parallèlement les régions viticoles sont devenues de véritables destinations touristiques. Néanmoins, visiter plus d’une ou deux de ces régions éparpillées lors d’un même voyage demeure difficilement envisageable. C’est pour répondre à cette problématique qu’à été créé le l’Adélaïde National Wine Centre. 

C’est une visite que nous ne manquerons pas de faire lors de notre dernière ligne droite en Australie à Noël.

                     

 

Western Australia  
Margaret River
Swan Valley
Great Southern

South Australia 
Barossa
Clare Valley
Coonawarra
Eden Valley
Padthaway

Victoria
Geelong
Great Western
Goulburn Valley
Rutherglen
Yarra Valley

NSW
Hunter Valley
Canberra
Cowra
Riverina

 

Le trésor de la Barossa (prévu dans notre parcours)

A une heure de conduite, à peine, d’Adélaïde, le sillon, large et peu profond, de la Barossa Valley est probablement le vignoble le plus captivant du pays.

Barossa Valley, jolie région dont le nom vient de Ba-Rosa, la colline aux roses, est la zone viticole la plus connue des Australiens. Elle commence à 55 kilomètres au nord-est d'Adelaïde et s'étend sur une trentaine de kilomètres en longueur, et 3 à 12 en largeur. Au total, quelques 8.000 hectares à une altitude comprise entre 250 et 500 mètres, produisent des vins secs tranquilles.

Un petit air d'Allemagne y règne, dû au fait que 28 familles luthériennes de Silésie, fuyant les persécutions religieuses, s'installèrent en 1840 et firent souche. Au propre comme au figuré, puisque leur vin était inspiré par celui de leur patrie d'origine. Mais le climat d'ici n'a rien à voir avec celui d'Allemagne, la température atteignant souvent 40°C au moment des vendanges. Presque tous les cépages y sont cultivés, mais les vins blancs sont généralement d'une qualité légèrement supérieure à celle des rouges, et évoquent les californiens de Napa Valley. Barossa est particulièrement renommé pour ses Riesling secs. La région fait aussi d'excellents sherries et portos, et de nombreux effervescents.

Cependant, il est difficile de définir un style Barossa, car les trois quarts des vins élaborés ici viennent d'autres régions viticoles. En effet, Barossa est le siège des plus grandes firmes australiennes, lesquelles centralisent leur vinification.

L’Hunter Valley (probablement sur notre route)

Seconde région la plus visitée autours de Sydney (à 2h au Nord), après les Blue Mountains, l’Hunter Valley est une place viticole d’importance en Australie. À l’origine, région minière de premier rang, l’Hunter Valley s’est orientée à partir des années 1830 vers la production viticole qui aujourd’hui fait sa renommée. La région tient son nom de John Hunter, ancien gouverneur de la Nouvelle-Galles du Sud et fondateur de l’industrie viticole locale. C’est en fait la grande dépression de 1930 qui déclencha réellement le basculement de la région dans l’industrie viticole. Avec une production qui n'atteint pas 3% du volume national, Hunter Valley doit à des raisons historiques d'être devenue la région la plus fameuse, et à la qualité de ses vins de l'être restée.  

L’Hunter Valley est principalement renommée pour la qualité de ses Sémillons. Toutefois, c’est Le Shiraz qui est le cépage rouge le plus produit. Au-delà de ces deux ténors, la gammes des productions locales est large : Cabernet Sauvignon, Merlot, Pinot Noir, Chardonnay, Riesling et Sauvignon Blanc. Leo Buring un négociant en vin de Sydney fut le premier à commercialiser le sémillon de la Hunter Valley dans les années 60. Depuis, l’exportation à travers le monde des vins de la vallée de cesse de croître.

Les douceurs de la Yarra Valley (probablement sur notre route)

Immédiatement à l’est de Melbourne, sur les moutonnements des collines de la Yarra Valley s’étend l’une des régions vinicoles les plus dynamiques du continent, qui produit des vins rouges d’excellence et dont le pinot noir est renommé. 

L’origine de l’exploitation vinicole dans la Yarra Valley remonte à 1838. En 1889, un cabernet de Yering Vine yard gagne le grand prix du salon vinicole de Paris. Ce fut le premier vin de l’hémisphère sud à avoir reçu une si haute distinction et reconnaissance.

La Yarra Valley est une exceptionnelle combinaison en termes de sol et de climat qui permet la culture d’une très large gamme de cépage. Les Chardonnay et les Riesling sont d’ailleurs des véritables succès, et le gewurztraminer de Lilydale est considéré comme étant un des vins des plus révélateurs du savoir faire vinicole australien. La célèbre maison de champagne française, Moët et Chandon a d’ailleurs choisie cette région pour cultiver les chardonnays servant à la fabrication de ses vins « méthode champenoise » du domaine de Chandon.

Mais quoiqu’il en soit, le plus grand succès de la Yarra Valley est sa production de vins rouges. Ceci est particulièrement vrai pour son pinot noir et son cabernet sauvignon. Les exploitations de la Diamond Valley produisent ainsi les meilleurs pinots noirs d’Australie. Récemment, la capacité de la région a produire de grands chardonnays a aussi été reconnu et la culture de ce cépage connait une forte progression. La Yarra Valley produit désormais des chardonnays de garde offrant un haut niveau qualitatif.

La vallée possède près de 50 exploitations vinicoles, relativement proches les unes des autres, et est facilement accessible à partir de Melbourne. C’est ainsi une destination de prédilection pour une escapade champêtre et de dégustation.

Margaret River  (hors de notre parcours)

Cette région charmante qui se drape dans les ondulations de collines richement rehaussées de vignes et de grands karris (un eucalyptus), produit une bonne partie des meilleurs vins d’Australie, et en particulier du cabernet sauvignon.  La région de Margaret River est située à 3 heures au sud de Perth. À l’origine, cette dernière était pauvre et composée de petites exploitations agricoles. Elle est en fait devenue une des grandes « success stories » de l’histoire vinicole australienne. En effet, ce n’est qu’au millieu des années 60 qu’une étude scientifique a révélée le potentiel vinicole de cette région. Aujourd’hui, Margaret River produit plus de 20% du vin haut de gamme de l’Australie.

La Tasmanie : qualité plutôt que la quantité  (hors de notre parcours)

En Tasmanie, la production est faible, mais la qualité des raisins est exquise, et de cette île viennent des vins délicats, comme les rieslings, les chardonnays et les mousseux, ou robustes et complexes, comme les cabernets et les pinots noirs.

RDV dans nos prochains articles pour vous faire part de nos impressions gustatives.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article